le toit

Une ruche Warré, étape par étape


Le toit peut-être en chalet comme ici ou plat comme dans les ruches modernes.

Gilles Denis (La ruche Warré), un des rares apiculteurs professionnels travaillant avec des ruches Warré, préfère les toits plats, qui permettent les empilements des ruches pendant les déplacements. Le toit classique avec son coussin est un parfait logement pour les souris, ce que j'ai pu malheureusement vérifier à la fin d'un hiver. J'y préfère donc maintenant le toit plat, version Gatineau.


Bien faire, est se tenir en joie [Spinoza]